21. Februar 2019

Un anniversaire très spécial

Alexander Seiler (21 février 1819 – 10 juillet 1891)

C’est le 21 février 1819, à Blitzingen dans la vallée de Conches, qu’Alexander Seiler voit le jour dans une famille de paysans peu fortunée. A 22 ans, il quitte la ferme de son père pour tenter sa chance à l’étranger. Dans le sud de l’Allemagne, il apprend à fabriquer des bougies et des savons. Puis, il s’installe à Sion (Valais) en 1845 et monte une petite entreprise, qui se développe tant bien que mal.

Avec sa hotte sur le dos, il se déplace de village en village pour vendre ses produits. A côté de cela, il commercialise également de la laine de mouton. Par ailleurs, il s’efforce en vain d’obtenir un privilège auprès du Conseil d’Etat valaisan. Dans sa requête, il écrit: «Faites attention à ce que l’industrie n’envahisse pas nos montagnes, que l’argent ne circule pas dans le pays et que bientôt des milliers de bras ne s’élèvent pas pour assécher les marais et transformer les sols arides en prairies et en terres fertiles.». Ce sont là des paroles prophétiques. En effet, elles prouvent la clairvoyance du jeune Valaisan, qui ne s’arrêtera ni ne se reposera avant d’avoir pu réaliser ses objectifs.

En 1851, le curé parle de Zermatt à Alexander Seiler et l’encourage à y ouvrir un hébergement pour les visiteurs venus de loin. Une auberge typique à cette époque, avec une dizaine de magnifiques chambres et une salle, ouvre ses portes.

Deux ans plus tard, Alexander Seiler vient à Zermatt avec sa hotte remplie de bougies, de savons et de draps. Subjugué par le spectacle grandiose que lui offrent les montagnes et les glaciers, il pose ses affaires et s’installe dans le village.

Avec ses frères Joseph, le curé, et Franz, le juriste, Alexander Seiler prend en gérance en 1853 le bien immobilier du chirurgien Josef Lauber. A peine un an plus tard, les trois frères achètent l’immeuble et le transforment en hôtel, qu’ils baptisent Monte Rosa. Ce sont les premiers pas du tourisme à Zermatt et des hôtels Seiler.

Le 21 février 2019, nous célébrerons cet anniversaire très spécial. A cette occasion, nous rendrons hommage à Alexander Seiler et à sa réussite, avec un programme spécial à l’hôtel Monte Rosa et au Mont Cervin Palace.


LES GRANDES ÉTAPES DE L’HISTOIRE DES HÔTELS SEILER:

1852
Le conseiller d’Etat Josef Anton Clemenz de Viège ouvre son hôtel Mont Cervin avec 14 lits.

1867
Les frères Seiler achètent le Mont Cervin.

1875
La deuxième extension du Mont Cervin est achevée: il s’agit de l’aménagement d’un 4e étage dans l’aile ouest et d’un toit entièrement mansardé. Le nombre de lits passe de 68 à 180.


1891
Le 10 juillet 1891, Alexander Seiler meurt. Son décès tombe au moment de l’inauguration de la dernière étape de la ligne Viège-Zermatt. Le premier train à horaires réguliers qui arrive à Zermatt ramène sa dépouille mortelle jusqu’à Brigue, où elle est déposée dans le cimetière de Glis.

Après le décès de son époux, Madame Catherine Seiler continue à diriger l’entreprise familiale jusqu’à sa mort en 1895, activement épaulée par ses enfants, notamment ses deux fils Josef et Alexander.

Si vous souhaitez avoir plus d’information sur l’histoire des hôtels Seiler à Zermatt, cliquez ICI.